Conseil

Bonjour,

conseil judicieux de la part d’une doctorante en didactique des langues :

Le « nous de majesté » est fort apprécié par mon directeur, même lors du discours de soutenance devant le jury ; une collègue, l’année dernière, a écrit, au début, la formule suivante (que je voudrais utiliser) :
« Par respect des conventions, l’auteure de cette thèse utilisera la première personne du pluriel pour parler d’elle-même ».

Il faudra alors faire attention aux accords avec l’auxilliaire être :

ex. : nous sommes convaincue

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *